Bonjour à tous !

Cette semaine, je vous partage mon échange avec Margot, fondatrice de Marlux, une plateforme de location de sacs haut de gamme entre particuliers. Louer ? Et oui, louer des pièces d’exception plutôt que de les acheter. Une nouvelle habitude de consommation qui permet de continuer à varier sa garde-robe tout en contribuant une à une économie plus circulaire. Louer pour une occasion, pour une saison ou pour se faire plaisir plutôt que d’acheter et de posséder des pièces inutilisées.

Que ce soit par choix économique ou par envie de limiter la surconsommation (ou les deux !), la location est une très belle alternative pour les passionné(e)s de mode qui veulent aller vers une consommation plus responsable.

Je vous laisse découvrir Margot et son histoire de jeune entrepreneure.

Margot de Marlux

On commence par une question qui nous tient à coeur chez Opopop : pourquoi ce projet ? C’est quoi ton “Why” ? 😉 

Rentrée de New-York j’avais un petit projet digital en tête. J’étais étudiante, j’adore le luxe et à chaque fois que je bavais devant un sac de luxe neuf ou d’occasion je me disais que je n’avais pas les moyens. Les deux réunis ça a fait tilt ! A partir de là, je me suis renseignée sur la location, ce qui existait ou non, ce qu’on pouvait améliorer dans notre façon de consommer. Et surtout, comment rendre le luxe encore plus accessible et sympa pour toutes les femmes.

Tu peux nous raconter un peu l’histoire de ton aventure entrepreneuriale ? Quel a été le déclencheur ?

Le plan à la base, c’était qu’en rentrant de New-York, je fasse un stage de fin d’études dans une maison de luxe puis que je continue sur cette voie pour grimper les échelons. Je n’avais pas du tout prévu de créer mon entreprise. Mais à la fin de mon stage, j’avais cette envie grandissante même si tout me disait de ne pas le faire ! Et me voilà presque 1 an après avec mon entreprise et mes grandes idées. Il n’y a pas eu de gros déclencheurs, je pense que c’était plein de petits déclencheurs depuis quelques années.

Pour toi, ça veut dire quoi consommer responsable ?

C’est vaste. Mais pour moi, cela commence par se demander « est-ce que j’en ai réellement besoin ? » Si oui, alors se renseigner un peu plus et trouver des alternatives au neuf et à la fast fashion. Depuis quelques années, je n’achète quasiment plus neuf. J’achète énormément en seconde main et beaucoup plus raisonnablement. Chacun peut l’interpréter à sa manière mais chacun peut y participer.

Et ça veut dire quoi être responsable en tant qu’entrepreneur ?

En tant qu’entrepreneur, on doit montrer un peu l’exemple. Tout ne peut pas être parfait c’est ce dont on se rend compte. Mais on peut petit à petit et à notre échelle faire des efforts. De mon côté, c’est essayer de trouver les meilleures alternatives pour les emballages, les envois, mon travail au quotidien. C’est aussi apprendre au quotidien et faire des rencontres qui nous permettent d’être encore plus responsable. Je pense à Opopop. J’ai cherché une solution pendant des semaines avant d’y mettre de côté. Et l’équipe Opopop est arrivée au bon moment !

Pas toujours facile de s’y retrouver quand on débute dans la consommation responsable, c’est quoi ton conseil pour commencer/avancer ?

Cela ne sert à rien de vouloir en faire trop d’un coup si c’est pour tout arrêter dans 1 semaine. Il faut y aller petit à petit. Un geste après l’autre. Cela change totalement nos habitudes et ce n’est pas rien. Commencer par des petits gestes du quotidien. Par exemple, faire peut-être moins d’achats irréfléchis. Penser à utiliser des cotons réutilisables pour se démaquiller. Ce sont tous ses petits gestes qui au final font la différence. J’ai en tête un site qui est un guide d’entreprises responsables : https://www.sloweare.com/carnet-d-adresses/. Cela peut grandement aider pour démarrer.

On le sait, ce n’est pas parce qu’on est entrepreneur à impact qu’on est parfait, c’est quoi le prochain geste zéro-déchet que tu aimerais mettre en place ? 

Le prochain pour Marlux serait les emballages réutilisables. Pour le moment quand les colis partent je demande à mes clientes de renvoyer le sac dans le même carton. J’essaie de réutiliser au maximum. Mais j’aimerais beaucoup régler ce souci-là. Pour le perso, j’y vais petit à petit et j’aimerais pour ce qui est beauté passer au niveau supérieur avec plus de produits naturels dans ma salle de bain !

Et en ce moment, comment ça se passe pour toi ?

Au début du confinement, je ne vais pas le cacher c’était très compliqué. Mais comme pour beaucoup et je ne vais pas me plaindre, il y a pire que ma situation. Beaucoup de questions se posaient. Finalement un enchaînement de mini bonnes nouvelles sont arrivées. Je suis en pleine préparation de l’après, afin de préparer un vrai lancement. Pas mal de choses sont en cours.

Qu’est-ce qui t’aide le plus en ce moment ?

Ce qui m’aide le plus c’est mon entourage. Ils sont toujours là pour me booster et m’aider (famille & amies). C’est important d’être bien entouré pour ce genre de projet. Puis j’aime beaucoup ce que je vois sur les réseaux, cet engouement à l’entraide entre voisins, entre start-ups etc… toutes les initiatives qui émergent, cela fait chaud au coeur. De voir qu’on ne lâche rien et que chacun à la hargne d’y arriver et de traverser ça ensemble !

Merci Margot 🙂